" Ce qui comptait, c’était de mettre en avant une reconnaissance des compétences et de professionnalisme à travers une certification qualité dont l’obtention relève d’un haut niveau d’exigence. "

1. Quelle est votre activité ?

Je forme et accompagne les dirigeants de TPE dans le pilotage de leur entreprise.

Je travaille sur les bons réflexes des dirigeants des très petites entreprises pour valoriser leur entreprise. Pour cela, j’ai besoin de :

  • d’expérimenter fréquemment avec des compétences et des idées au-delà de mon domaine d’expertise pour sortir de ma zone de confort.
  • de me tenir informé des concurrents de mon activité, des nouveaux produits, services et des idées originales voire innovantes pour l’avenir.

Ces informations sont partout, sous réserve de prendre le temps de les chercher (automation des tâches) mais surtout de les digérer.

J’élargie aussi mon réseau de relations. Actuellement je drague les entrepreneuses qui sont force de propositions. Je m’inscris aux conférences, ateliers et événements liés à l’entreprise qui peuvent m’aide à progresser.  

J’écris souvent sur mes activités, mes pensées, mes idées. Cela me permet de prendre confiance en mes capacités et réfléchir à mes expériences au fil du temps en documentant ces réalisations.

Rester organisé, et archiver ses travaux passés ; créer un emploi du temps régulier et planifier ses prochaines étapes pour atteindre vos objectifs de carrière. Suivre ses progrès au fil du temps, rester concentré sur des objectifs à long terme, voilà la résonnance qu’a eue la certification Qualiopi dans mon quotidien professionnel.

2. Qu’est-ce-qui vous a amené à obtenir la certification Qualiopi ?

L’obligation d’être certifié pour obtenir des financements publics. En l’occurrence, il s’agit des fonds de formation initiale et continue. Ce qui comptait aussi pour moi, c’était de mettre en avant une reconnaissance de mon savoir-faire à travers une certification dont l’obtention relève d’un haut niveau d’exigence tout en gardant mon autonomie de fonctionnement.3. Comment avez-vous préparé l’audit ?

J’ai préparé la certification avec un coach, Audrey Le Lamer de COMMONBRASDROIT qui m’a fourni tous les éléments théoriques pour m’accompagner pas à pas vers la maîtrise de chaque indicateur.

4. Quels sont les indicateurs qui vous ont demandé le plus de travail ou d’évolution au sein de votre organisme ?

Je disposais de la majorité des indicateurs qui concernent l’amont et aval du temps de formation, que j’entretenais naturellement mais je manquais d’organisation notamment sur les documents à produire et à formaliser avec rigueur et précision.

5. Comment s’est déroulé l’audit ?

Il a duré 5 heures…et a nécessité deux mois de préparation et l’aide précieuse d’un coach.

Il s’est déroulé de façon très didactique, critères après critères, en vérifiant pour chacun les éléments factuels que j’étais en mesure de présenter.

L’auditrice a été à la fois bienveillante et exigeante. J’entends par bienveillante le fait qu’elle cherchait à contextualiser et à répondre à l’indicateur à partir de mon contexte, souvent particulier. Elle a surtout porté son attention sur les axes d’amélioration.

6. Quels avantages vous apportent la certification Qualiopi, voire la démarche au sens large ?

La certification est d’abord pour moi un passage obligé pour continuer notre activité, mais c’est aussi une façon d’interroger nos pratiques professionnelles pour leur apporter davantage de rigueur et d’amélioration. C’est aussi un facteur d’attractivité pour DUAL’IDEES puisque cela lui confère une image de sérieux et de qualité.

7. Quels conseils donneriez-vous à un futur certifié ?

Deux conseils peut-être :

  • prévoir du temps pour se préparer à la certification parce qu’il faut d’abord comprendre ce qu’il y a dans chaque critère.
  • être accompagné pour être peu à peu en mesure de répondre aux exigences de Qualiopi.


0 commentaire

Laisser un commentaire